Forum Chasseur d'Images - www.chassimages.com


Auteur Sujet: > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…  (Lu 41891 fois)

Nemrod63

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 4 761
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #75 le: janvier 27, 2017, 08:33:06 »
il est vrai qu'olivier est un maître pour faire dériver un fil vers ce sujet qui l'obsède ! et comme Kochka n'attend que cela, on repart à chaque fois sur l'éternelle ritournelle  ::) qui tourne vite au burlesque...
Amicalement, Roger

RR NIKON

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 759
  • Sexe: Homme
  • http://rene-reboux.e-monsite.com/
    • René REBOUX
Y'en a ras le bol de lire toujours cette même soupe.
Il y a une charte qui stipule: pas de chasse sur CI.
Si la charte était appliquée, cela n'aurait pas lieu. Point
Pendant quelques temps, il ne s'est rien passé mais là, c'est trop.


Exact, sous couvert "d'humour provocateur" assez discutable, ce sont toujours les mêmes pseudos qui endorment le forum sur le sujet, ce faisant ils militent insidieusement pour la justification de la chasse. La chasse est responsable de la disparition directe d'un grand nombre d'espèces sur des territoires donnés, c'est indiscutable et tout baratin allant dans le sens contraire n'est que pure intoxication.
Le bon chasseur c'est celui qui flingue un maximun d'animaux, il n'y a rien d'autre à rajouter: d'ailleurs il suffit de voir comment s'extasient ces gros beaufs sur les images de tableaux de chasse, un pied sur le cerf que l'on vient flinguer "courageusement", une vue sur le coffre du pik-up ( ou de la 4L...) plein à craquer de sangliers, ou en tenant à la main une ribambelle de canards enfilés par le cou sur un porte-gibier !
la chasse c'est çà et rien d'autre : des flingueurs qui en ont à se prouver...

Crinquet80

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 15 556
  • Sexe: Homme
il est vrai qu'olivier est un maître pour faire dériver un fil vers ce sujet qui l'obsède ! et comme Kochka n'attend que cela, on repart à chaque fois sur l'éternelle ritournelle  ::) qui tourne vite au burlesque...

Pas grave , cela fait du trafic pour le forum et cela occupe les vieux désœuvrés qui ne se rappellent plus de ce qu'ils ont écrit ici , hier , le mois dernier , l'année passée ....  ;D

vulpes

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 10 944
  • Sexe: Homme
Il vous faut toujours un fil à fusiller pour ergoter sur des problèmes insolubles.
Je ne met en cause ni vos opinions, ni vos personnes :) :), juste le fait qu'à terme c'est tout ce fil qui partira à la poubelle et la problématique originelle qu'il pause disparaîtra avec.
C'est dommage, non ?


Non !  ;D Quand on connait un peu le "fonctionnement" de ce forum (et de quelques-uns de ses forumeurs), c'était un peu couru d'avance  ;). Après, la modération peut très bien décider de supprimer les posts qui ne respectent ni la charte ni le sujet.

C'est devenu comme ça dans presque toutes les sections du forum : quand on ne s'invective/se provoque/s'insulte pas avant le début de la 2ème page, c'est une exception. Sans parler des fils à ralllllllllllllooooooooooonnn nnnnnnnnggggggggggge  :D mais c'est un autre sujet.

Et que dire des zozos (on peut remplacer le "z" par une autre lettre  :) ) qui ont un avis (souvent à côté du sujet) sur tout et tout le temps ...

Après, c'est aussi un peu comme ça dans la "vraie vie", hélas. Ce qui nous ramène au sujet du fil : des photographes irrespectueux* (de la nature et des autres) et/ou tricheurs*, ce n'est pas un scoop. Pas plus qu'il ne serait surprenant de découvrir des hommes/femmes politiques menteurs(euses), des banquiers fraudeurs*, des notaires véreux*, des contribuables filous* ...

* la grande majorité ne le sont pas

PS1 : j'ai déposé ma bile, mon avis ne vaut pas plus que d'autres
PS2 : la modération peut supprimer mon post, je n'y vois aucun inconvénient
Impossible photographe....

Sim2Bas

  • Très actif
  • *
  • Messages: 351
  • Sexe: Homme
Exact, sous couvert "d'humour provocateur" assez discutable, ce sont toujours les mêmes pseudos qui endorment le forum sur le sujet, ce faisant ils militent insidieusement pour la justification de la chasse. La chasse est responsable de la disparition directe d'un grand nombre d'espèces sur des territoires donnés, c'est indiscutable et tout baratin allant dans le sens contraire n'est que pure intoxication.
Le bon chasseur c'est celui qui flingue un maximun d'animaux, il n'y a rien d'autre à rajouter: d'ailleurs il suffit de voir comment s'extasient ces gros beaufs sur les images de tableaux de chasse, un pied sur le cerf que l'on vient flinguer "courageusement", une vue sur le coffre du pik-up ( ou de la 4L...) plein à craquer de sangliers, ou en tenant à la main une ribambelle de canards enfilés par le cou sur un porte-gibier !
la chasse c'est çà et rien d'autre : des flingueurs qui en ont à se prouver...

Je suis bien d'accord avec toi sur l'essentiel, mais il ne faut pas non plus jeter le bébé avec l'eau du bain... J'habite a Paris depuis plus de 20 ans maintenant mais j'ai passé mon enfance en milieu rural, en montagne et parmi les paysans (pas des exploitants agricoles, des paysans, des gens du pays avec des petites fermes dont la plupart ont maintenant disparu).
Pour eux la chasse faisait partie de la même logique que l'élevage, les champs de patates ou les ruches, une façon de subsister par la nature environnante. Ils avaient quelques vaches, quelques champs (en pentes et plein de cailloux), quelques poules, des lapins etc... et ils chassaient deux ou trois sangliers et peut-être un cervidé POUR LES MANGER quand ils en avaient l'occasion.

Après, je pense que le concept de la chasse "sportive" ou touristique les auraient fait autant rire que l'idée de la récolte de patate sportive... sans parler de lâcher des animaux d'élevage pour après jouer à les chasser... ou de faire des centaines (voir des milliers) de kilomètres pour tuer tel ou tel animal. Encore pire de tuer tout ton cheptel et ne plus rien avoir à bouffer l'année d'après !
Ca c'est bon pour ces cons de citadins...

Personnellement je ne vois pas ce qu'il y a de plus horrible à tuer un sanglier sauvage qu'a égorger un cochon d'élevage (dans mon souvenir la seconde option est nettement plus gore). Tu peut être végétarien, sur le fond j'ai rien à dire contre ca, mais la chasse (d’espèces courantes) n'est pas forcément un problème en elle même, en tout cas pas plus que l'élevage qui est nettement plus horrible et cause bien plus de dégâts à l'environnement.

Pour le sujet du fil, les gens qui sont prêt à faire n'importe quel dégâts pour faire une photo de m**** dont tout le monde se fout sont simplement des salopards...

Hélas ca ne se limite pas à la chasse ou la photo.
L’espèce humaine est la seule capable de générer des embouteillages. C'est à dire des situations ou pour une avantage immédiat minuscule ("gagner" quelques mètres, se retrouver planté au milieu du croisement et tout bloquer...) l'individu est prêt à causer n'importe quelle quantité de dégâts... qui à la fin lui causent à lui même plus de dommages que le petit avantage qu'il a gagné au départ (5 mètres contre 1h de plus dans les bouchons...).

Ca parait dingue quand on y pense, mais je peut vérifier ce comportement deux fois par jour en bas de chez moi (sans parler des nos politiciens). tant qu'on aura pas réussi à contrôler cette pulsion de connerie primitive en nous je vois mal l'avenir d'une humanité de 8 ou 10 milliards de doryphore.
Pas tout à fait net

jeanbart

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 19 836
  • Sexe: Homme
    • jbt-sport
Encore que les pies, les palombes et les faucons trouvent et les petits insectivores, où nicher chez nous. mais pas les piafs?
Mais dans les campagnes, pourquoi ont-ils disparu également?
Il y a trente ans (je sais c'est vieux) dans notre cambrousse, il y en avait des centaines. Quinze ans après plus rien.
Pourquoi?
La ferme était toujours là, mais ils ne nichaient plus sous les toits. Plus un seul alors que chaque année je sortais une brouette de paille du grenier, après la saison des nids.
Les raisons sont pourtant simples, pas besoin d'être ingénieur en piafologie pour les citer quand on a été élevé à la campagne. Quelques unes en vrac:

- Remembrement dans les années 70 avec suppression des haies et des mares.
- Fongicides, herbicides et insecticides de plus en plus puissants réduisant les possibilités de se nourrir
- Généralisation des cache-moineaux sous les toitures.
- Disparition des granges au profit des hangars métalliques limitant ainsi les lieux de nidification.
- Disparition progressive des élevages dans des prés.
- Amélioration constante des machines servant aux récoltes laissant de moins en moins de graines dans les champs.
...
Après on voit des initiatives locales comme en Brenne où l'on recherche des volontaires pour replanter des haies.
La Touraine: what else ?

jeanbart

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 19 836
  • Sexe: Homme
    • jbt-sport
Y'en a ras le bol de lire toujours cette même soupe.
Il y a une charte qui stipule: pas de chasse sur CI.
Si la charte était appliquée, cela n'aurait pas lieu. Point
Pendant quelques temps, il ne s'est rien passé mais là, c'est trop.

D'un autre coté il y a des choses plus grave qu'un fil qui dérive de son sujet initial. Et je pense que personne ici ne cautionne l'utilisation d'une grenouille morte remplie de fil de fer dans l'unique but de faire des images originales.
La Touraine: what else ?

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 584
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #82 le: janvier 27, 2017, 11:29:02 »
ok, j'arrête de parler du sujet tabou. pas facile pour moi, j'ai bcp de mal à ne pas réagir face à la mauvaise fois, l'injustice, l'égoïsme, l'incivisme,  la manipulation,  les contres vérités (je présume sciemment distillées) étalées sur un forum à la vue de tous.

je remarque que c'est toujours les mêmes techniques/arguments qui sont utilisées dès qu'une personne s'offusque d'un comportement/pratique et souhaite une réforme.
c'est pareil pour les dérives de la photo animalière...
les hommes, les anges, les v..

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 584
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Je suis bien d'accord avec toi sur l'essentiel, mais il ne faut pas non plus jeter le bébé avec l'eau du bain... J'habite a Paris depuis plus de 20 ans maintenant mais j'ai passé mon enfance en milieu rural, en montagne et parmi les paysans (pas des exploitants agricoles, des paysans, des gens du pays avec des petites fermes dont la plupart ont maintenant disparu).
Pour eux la chasse faisait partie de la même logique que l'élevage, les champs de patates ou les ruches, une façon de subsister par la nature environnante. Ils avaient quelques vaches, quelques champs (en pentes et plein de cailloux), quelques poules, des lapins etc... et ils chassaient deux ou trois sangliers et peut-être un cervidé POUR LES MANGER quand ils en avaient l'occasion.

Après, je pense que le concept de la chasse "sportive" ou touristique les auraient fait autant rire que l'idée de la récolte de patate sportive... sans parler de lâcher des animaux d'élevage pour après jouer à les chasser... ou de faire des centaines (voir des milliers) de kilomètres pour tuer tel ou tel animal. Encore pire de tuer tout ton cheptel et ne plus rien avoir à bouffer l'année d'après !
Ca c'est bon pour ces cons de citadins...

Personnellement je ne vois pas ce qu'il y a de plus horrible à tuer un sanglier sauvage qu'a égorger un cochon d'élevage (dans mon souvenir la seconde option est nettement plus gore). Tu peut être végétarien, sur le fond j'ai rien à dire contre ca, mais la chasse (d’espèces courantes) n'est pas forcément un problème en elle même, en tout cas pas plus que l'élevage qui est nettement plus horrible et cause bien plus de dégâts à l'environnement.

Pour le sujet du fil, les gens qui sont prêt à faire n'importe quel dégâts pour faire une photo de m**** dont tout le monde se fout sont simplement des salopards...

Hélas ca ne se limite pas à la chasse ou la photo.
L’espèce humaine est la seule capable de générer des embouteillages. C'est à dire des situations ou pour une avantage immédiat minuscule ("gagner" quelques mètres, se retrouver planté au milieu du croisement et tout bloquer...) l'individu est prêt à causer n'importe quelle quantité de dégâts... qui à la fin lui causent à lui même plus de dommages que le petit avantage qu'il a gagné au départ (5 mètres contre 1h de plus dans les bouchons...).

Ca parait dingue quand on y pense, mais je peut vérifier ce comportement deux fois par jour en bas de chez moi (sans parler des nos politiciens). tant qu'on aura pas réussi à contrôler cette pulsion de connerie primitive en nous je vois mal l'avenir d'une humanité de 8 ou 10 milliards de doryphore.

c'est valable dans bcp de domaine, la photo animalière, la *****, etc. c'est malheureusement la nature humaine: moi, mes intérêts d'abord!
les adeptes du yapasdproblèmes vous diront que tout roule et qu'il faut juste compter sur l'autodiscipline et le civisme des gens...
si vous râlez, vous deviendrez bien vite un intégriste intolérant!
les hommes, les anges, les v..

RR NIKON

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 7 759
  • Sexe: Homme
  • http://rene-reboux.e-monsite.com/
    • René REBOUX
Je suis bien d'accord avec toi sur l'essentiel, mais il ne faut pas non plus jeter le bébé avec l'eau du bain... J'habite a Paris depuis plus de 20 ans maintenant mais j'ai passé mon enfance en milieu rural, en montagne et parmi les paysans (pas des exploitants agricoles, des paysans, des gens du pays avec des petites fermes dont la plupart ont maintenant disparu).
Pour eux la chasse faisait partie de la même logique que l'élevage, les champs de patates ou les ruches, une façon de subsister par la nature environnante. Ils avaient quelques vaches, quelques champs (en pentes et plein de cailloux), quelques poules, des lapins etc... et ils chassaient deux ou trois sangliers et peut-être un cervidé POUR LES MANGER quand ils en avaient l'occasion.

Après, je pense que le concept de la chasse "sportive" ou touristique les auraient fait autant rire que l'idée de la récolte de patate sportive... sans parler de lâcher des animaux d'élevage pour après jouer à les chasser... ou de faire des centaines (voir des milliers) de kilomètres pour tuer tel ou tel animal. Encore pire de tuer tout ton cheptel et ne plus rien avoir à bouffer l'année d'après !
Ca c'est bon pour ces cons de citadins...
Personnellement je ne vois pas ce qu'il y a de plus horrible à tuer un sanglier sauvage qu'a égorger un cochon d'élevage (dans mon souvenir la seconde option est nettement plus gore). Tu peut être végétarien, sur le fond j'ai rien à dire contre ca, mais la chasse (d’espèces courantes) n'est pas forcément un problème en elle même, en tout cas pas plus que l'élevage qui est nettement plus horrible et cause bien plus de dégâts à l'environnement.

Pour le sujet du fil, les gens qui sont prêt à faire n'importe quel dégâts pour faire une photo de m**** dont tout le monde se fout sont simplement des salopards...

Hélas ca ne se limite pas à la chasse ou la photo.
L’espèce humaine est la seule capable de générer des embouteillages. C'est à dire des situations ou pour une avantage immédiat minuscule ("gagner" quelques mètres, se retrouver planté au milieu du croisement et tout bloquer...) l'individu est prêt à causer n'importe quelle quantité de dégâts... qui à la fin lui causent à lui même plus de dommages que le petit avantage qu'il a gagné au départ (5 mètres contre 1h de plus dans les bouchons...).

Ca parait dingue quand on y pense, mais je peut vérifier ce comportement deux fois par jour en bas de chez moi (sans parler des nos politiciens). tant qu'on aura pas réussi à contrôler cette pulsion de connerie primitive en nous je vois mal l'avenir d'une humanité de 8 ou 10 milliards de doryphore.
je n'ai pas grand chose à opposer à ce que tu viens d'écrire, c'est plein de bons sens,
mon propos n'avait pas d'autre but que de moucher ceux qui nous bassinent depuis des années avec leur discours pro-chasse, jamais modéré, et qui font pourtant déraper systématiquement tous les fils de discussion !

le comportement humain suit une logique atavique que l'on peut observer dans toutes les activités : l'individu a du mal à s'effacer devant la collectivité, et dès qu'il peut profiter d'un petit avantage pour passer devant ses concitoyens il n'hésite pas un seul instant ! ce n'est pas une particularité liée à notre espèce, car on la retrouve chez tous les êtres vivants, qui choient et chérissent leur progéniture tant qu'elle n'entre pas en concurrence avec eux-même...Si nous avons réussi à dépasser ce dernier stade en tant qu'espèce animale, nous n'avons pas pu aller jusqu'à l'étendre à tous nos semblables, et ainsi pouvoir prétendre s'être élevé définitivement au-dessus de la condition de sauvage : les exemples de cette faillite sociétale sont si nombreux que je n'ai même pas la possibilité de les énumérer.
Aussi, constater que la tricherie existe dans un domaine comme celui de l'image de nature n'a rien de surprenant en soi, c'est dans la logique des choses lorsqu'on admet qu'il existe un réel enjeu et que tout est finalement organisé pour encourager le phénomène : plébisciter quelques gagnants de concours au détriment de tous les autres photographes, qui vont rester dans l'ombre alors que leur travail mérite peut-être autant d'intérêt que celui des seuls lauréats, c'est comme rétribuer grassement un golden boy qui a réussi à gratter quelques millions d'euros sur la maladresse des autres...


kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 49 804
  • Sexe: Homme
Je suis bien d'accord avec toi sur l'essentiel, mais il ne faut pas non plus jeter le bébé avec l'eau du bain... J'habite a Paris depuis plus de 20 ans maintenant mais j'ai passé mon enfance en milieu rural, en montagne et parmi les paysans (pas des exploitants agricoles, des paysans, des gens du pays avec des petites fermes dont la plupart ont maintenant disparu).
Pour eux la chasse faisait partie de la même logique que l'élevage, les champs de patates ou les ruches, une façon de subsister par la nature environnante. Ils avaient quelques vaches, quelques champs (en pentes et plein de cailloux), quelques poules, des lapins etc... et ils chassaient deux ou trois sangliers et peut-être un cervidé POUR LES MANGER quand ils en avaient l'occasion.

Après, je pense que le concept de la chasse "sportive" ou touristique les auraient fait autant rire que l'idée de la récolte de patate sportive... sans parler de lâcher des animaux d'élevage pour après jouer à les chasser... ou de faire des centaines (voir des milliers) de kilomètres pour tuer tel ou tel animal. Encore pire de tuer tout ton cheptel et ne plus rien avoir à bouffer l'année d'après !
Ca c'est bon pour ces cons de citadins...

Personnellement je ne vois pas ce qu'il y a de plus horrible à tuer un sanglier sauvage qu'a égorger un cochon d'élevage (dans mon souvenir la seconde option est nettement plus gore). Tu peut être végétarien, sur le fond j'ai rien à dire contre ca, mais la chasse (d’espèces courantes) n'est pas forcément un problème en elle même, en tout cas pas plus que l'élevage qui est nettement plus horrible et cause bien plus de dégâts à l'environnement.

Pour le sujet du fil, les gens qui sont prêt à faire n'importe quel dégâts pour faire une photo de m**** dont tout le monde se fout sont simplement des salopards...

Hélas ca ne se limite pas à la chasse ou la photo.
L’espèce humaine est la seule capable de générer des embouteillages. C'est à dire des situations ou pour une avantage immédiat minuscule ("gagner" quelques mètres, se retrouver planté au milieu du croisement et tout bloquer...) l'individu est prêt à causer n'importe quelle quantité de dégâts... qui à la fin lui causent à lui même plus de dommages que le petit avantage qu'il a gagné au départ (5 mètres contre 1h de plus dans les bouchons...).

Ca parait dingue quand on y pense, mais je peut vérifier ce comportement deux fois par jour en bas de chez moi (sans parler des nos politiciens). tant qu'on aura pas réussi à contrôler cette pulsion de connerie primitive en nous je vois mal l'avenir d'une humanité de 8 ou 10 milliards de doryphore.

Je suis largement d'accord, sauf qu'il n'y a pas que les cons de citadins pour vouloir racler tout ce qui vit, et râler contre les quotas des associations de chasse qui décident d'arrêter de chasser tel ou tel gibier parce que le chiffre retenu après comptage en début de saison, est atteint. On en trouve aussi à la campagne.
On trouve des cons partout, dans la chasse comme dans la photo.
La seule différence est que personne ne demande l'interdiction de la photos sous ce prétexte.

Pour les embouteillage, le chauffeur de taxi était furieux car  "ils " sont en train d'en créer un beau sur un pont parisien, en réduisant la circulation de trois files à deux, sous prétexte d'apporter une aide (à traverser le pont!!! aux piétons, avec une navette qui ne va même pas jusqu'au bout du pont. Comme si c'était un drame de traverser un pont à pied sur un trottoir.
Technophile Père Siffleur

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 49 804
  • Sexe: Homme
Les raisons sont pourtant simples, pas besoin d'être ingénieur en piafologie pour les citer quand on a été élevé à la campagne. Quelques unes en vrac:

- Remembrement dans les années 70 avec suppression des haies et des mares.
- Fongicides, herbicides et insecticides de plus en plus puissants réduisant les possibilités de se nourrir
- Généralisation des cache-moineaux sous les toitures.
- Disparition des granges au profit des hangars métalliques limitant ainsi les lieux de nidification.
- Disparition progressive des élevages dans des prés.
- Amélioration constante des machines servant aux récoltes laissant de moins en moins de graines dans les champs.
...
Après on voit des initiatives locales comme en Brenne où l'on recherche des volontaires pour replanter des haies.

C'est tellement évident lorsqu'on connait un peu la campagne.
Mais puisqu'on te dit que c'est la chasse, il faut le croire. 
D'ailleurs la chasse au moineaux est bien connue. ;)
Technophile Père Siffleur

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 584
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...

C'est tellement évident lorsqu'on connait un peu la campagne.
Mais puisqu'on te dit que c'est la chasse, il faut le croire.  
D'ailleurs la chasse au moineaux est bien connue. ;)

j'ai l'impression parfois que vous n'imprimez pas... bonjour vos exemples!
vous pensez vraiment ce que vous écrivez ou pensez qu'une personne critique peut avaler de telles couleuvres?
le sanglier:
dans certain fjord il y a de drôles de cages rondes remplies de saumon. Pourtant on en pêche des tonnes et des tonnes.
vous voyez bien que l'on peut pêcher toutes les espèces de poissons sans danger, même les poissons des abysses qui se reproduisent si lentement...
le moineau:
Monsieur Dusmuch est mort du sida. Continuez à fumer M. Tartenflute, c'est bien la preuve que fumer n'est  pas mortel , la cigarette n'a pas tué M. Dusmuch!
les hommes, les anges, les v..

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 450
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #88 le: janvier 27, 2017, 18:36:54 »
Punaise, faut les parquer dans un box, ces deux là.
On trouve des cons partout, dans la chasse comme dans la photo.
La seule différence est que personne ne demande l'interdiction de la photos sous ce prétexte.

Je dirais plutôt que la différence est que le photographe n'a pas le droit de déambuler sur une grande partie du territoire pendant trois mois, voir plus et d'administrer une sanction létale à quoi ou qui que ce soit. Et il ne peut pénétrer sur une propriété privée sans l'accord express du propriétaire.

Et la chasse photographique est réglementée sur pas mal de sites, de manière bien plus contraignante parfois que pour une autre chasse. Que des photographes pratiquent avec des méthodes peu recommandables, c'est pas nouveau, ça existe depuis longtemps.
Mais un photographe n'a encore jamais réussi l'exploit de piéger un aigle à la colle pour le photographier. L'appâter avec une carcasse, c'est sur que ça doit arriver.
Alors bon si j'ai bien tout suivi, on doit s'inquiéter de la régression du moineau domestique inféodé à l'homme qui gravite dans un périmètre de 2km autour, notamment en raison de l'évolution des constructions qui offrent moins de refuge.
Mais par contre, le pinson piégé à la colle (cf le fil d'anthologie), là c'est clean.
Non mais allo, quoi??
Ah ça y est, j'ai pigé, c'est la suite de Martine à la ferme, ça s'appelle (enfin vous voyez le titre, hein...)

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 49 804
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #89 le: janvier 27, 2017, 18:44:21 »
Désolé de te dire que c'est exactement ce que tu fais en mélangeant tout.
La pondération des différentes causes de la disparation récente des espèces est indispensable, si l'on veut arriver à comprendre quelque.
Il ne faut pas se contenter de mettre en exergue ce qui plait ou ne plait intuitivement pas, mais regarder où sont les grandes masses.
S'insurger contre le tir de gibier d'élevage, et occulter la destruction systématique des forêts africaines, amazoniennes, ou indonésiennes, me semble, comment dire, manquer d'équilibre.
Se focaliser sur le bio, qui se révèle plus ou moins bio d'ailleurs, et oublier les milliards d'individus qui arrivent et se satisferont de transgénique pour avoir du volume relève de la même démarche.
Se focaliser sur la chasse, quant le pb de la planète est la pêche industrielle, relève encore dans la même démarche.
Pour trouver de solutions, il faut d'abord regarder les causes, sinon, on ne fait que tenter de replâtrer. Cela peut donner bonne conscience sur le moment, mais n'est pas efficace.

Allez, j'arrête là sinon Broadpeck qui est persuadé que le moineau disparait uniquement à cause des maisons modernes, va nous péter un joint de culasse et ce serait dommage.
Technophile Père Siffleur

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 584
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Désolé de te dire que c'est exactement ce que tu fais en mélangeant tout.
La pondération des différentes causes de la disparation récente des espèces est indispensable, si l'on veut arriver à comprendre quelque.
Il ne faut pas se contenter de mettre en exergue ce qui plait ou ne plait intuitivement pas, mais regarder où sont les grandes masses.
S'insurger contre le tir de gibier d'élevage, et occulter la destruction systématique des forêts africaines, amazoniennes, ou indonésiennes, me semble, comment dire, manquer d'équilibre.
Se focaliser sur le bio, qui se révèle plus ou moins bio d'ailleurs, et oublier les milliards d'individus qui arrivent et se satisferont de transgénique pour avoir du volume relève de la même démarche.
Se focaliser sur la chasse, quant le pb de la planète est la pêche industrielle, relève encore dans la même démarche.
Pour trouver de solutions, il faut d'abord regarder les causes, sinon, on ne fait que tenter de replâtrer. Cela peut donner bonne conscience sur le moment, mais n'est pas efficace.

Allez, j'arrête là sinon Broadpeck qui est persuadé que le moineau disparait uniquement à cause des maisons modernes, va nous péter un joint de culasse et ce serait dommage.

et si le pondérateur a des intérêts perso dans l'histoire, on fait quoi?
oui, le % des causes est une chose à ne pas perdre de vue, mais on peu s'attaquer en premier ce qui est très facilement évitable ou impacte le loisir (c'est pas vital comme faire tourner l'économie) d'une  minorité.

merci de ne pas prêter des pensées aux gens sans savoir. vous ne savez pas ce que les gens pensent de la destruction des forêts tropicales ou de la pêche industrielle, etc. tant qu'ils ne se sont pas exprimés sur le sujet.

les causes sont souvent multiples, cela inclus certains loisirs...
les hommes, les anges, les v..

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 450
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #91 le: janvier 27, 2017, 23:43:04 »
Oui oui l'effet papillon et tout et tout.
Ton blabla ne vaut que pour toi.
La chasse comme le disait si bien Zouave est un épiphénomène. (Je regrette parfois son propos).
Comme l'est le dérangement provoqué par des photographes peu scrupuleux.
Le problème de tes moineaux n'est pas lié à des causes majeures tel que le réchauffement, mais à des facteurs tel que la modification de certaines constructions.
Donc avec quelques mesures sur 5 ou 10 ans, on peut facilement inverser la tendance.
Ma ville a abandonné les engrais et traitements chimiques pour ses espaces verts depuis 2008, Rennes depuis 35 ans il me semble.
Ben des moineaux, j'en ai tout autour de chez moi et ils pètent le feu.
Pas besoin d'aller à l'autre bout du monde pour résoudre un problème d'un petit oiseau commun qui gravite à 2km maximum autour de l'homme, lui étant inféodé.
C'est un peu comme quand tu nous expliquais ce que mangeait le lynx, en somme un gentil gros chat selon tes dires.
Ben là, c'est pareil, tu maîtrises pas, c'est tout.
Parce que quand ça t'arranges, tu nous bassines avec ta ferme, et puis hop les grandes causes mondiales si ça marche pas le coup de la ferme.
Bref. ::)


Sim2Bas

  • Très actif
  • *
  • Messages: 351
  • Sexe: Homme
Oui oui l'effet papillon et tout et tout.
Ton blabla ne vaut que pour toi.
La chasse comme le disait si bien Zouave est un épiphénomène. (Je regrette parfois son propos).
Comme l'est le dérangement provoqué par des photographes peu scrupuleux.

Je comprends pas trop la logique, le fait qu'il y ait plus grave ne veut pas dire que ce soit bien !!!

Il y a toujours plus grave si tu cherche... Donc pas la peine de s'occuper de tout ce qui n'est pas absolument le plus grave et le temps qu'on tombe d'accord sur ce que c'est on fait rien de tout c'est ca !!?

Un bien beau raisonnement... Je m'en vais de ce pas violer ma voisine et si on me fait une réflexion je dirais que c'est pas grave, il se passe bien pire dans les pays en guerre pourquoi me faire des reproches...

La connerie et la saloperie, de la plus grande à la plus petit, la plus proche à la pus éloignée, mérite toujours d'être combattue, elle fait partit d'un seul et unique grand ensemble d'ordure dont il faut se débarrasser. Je dirais au contraire que c'est plus simple et plus efficace de commencer par ce qu'on a à coté de chez nous.
Pas tout à fait net

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 584
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #93 le: janvier 28, 2017, 09:50:24 »
moi je comprends très bien la logique du syndrome K: comme il existe toujours pire ailleurs, cela évite de devoir balayer  le pas de sa porte...

les hommes, les anges, les v..

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 584
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #94 le: janvier 28, 2017, 10:21:09 »
erreur
les hommes, les anges, les v..

livartow

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 066
    • Photo Nature
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #95 le: janvier 28, 2017, 12:03:39 »
- grab the pop corn -

Bah quoi, vous en voulez ? :D

heneauol

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 2 584
  • Sexe: Homme
  • les hommes, les anges, les vautours...
Je comprends pas trop la logique, le fait qu'il y ait plus grave ne veut pas dire que ce soit bien !!!

Il y a toujours plus grave si tu cherche... Donc pas la peine de s'occuper de tout ce qui n'est pas absolument le plus grave et le temps qu'on tombe d'accord sur ce que c'est on fait rien de tout c'est ca !!?

Un bien beau raisonnement... Je m'en vais de ce pas violer ma voisine et si on me fait une réflexion je dirais que c'est pas grave, il se passe bien pire dans les pays en guerre pourquoi me faire des reproches...

La connerie et la saloperie, de la plus grande à la plus petit, la plus proche à la pus éloignée, mérite toujours d'être combattue, elle fait partit d'un seul et unique grand ensemble d'ordure dont il faut se débarrasser. Je dirais au contraire que c'est plus simple et plus efficace de commencer par ce qu'on a à coté de chez nous.

pour votre voisine, devant le juge vous pourrez toujours plaider: "c'est mes gènes, l'histoire, la tradition du droit de cuissage"
c'est de l'humour a prendre au 2ème degré évidemment... (je me méfie des "faussement outrés" qui font semblant de ne pas comprendre le sens des  propos et qui courent pleurer à la modo...)
les hommes, les anges, les v..

Broadpek

  • Hyper actif
  • *
  • Messages: 5 450
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #97 le: janvier 28, 2017, 12:38:04 »
Je dirais au contraire que c'est plus simple et plus efficace de commencer par ce qu'on a à coté de chez nous.
Et je suis bien d'accord.
C'est d'ailleurs ce que je disais plus bas:
Pas besoin d'aller à l'autre bout du monde pour résoudre un problème.
Les choses étant, nous sommes dans un état de droit.
Si tu veux résoudre un problème donné tel que le comportement peu scrupuleux de photographes par exemple, il faut définir des règles, des normes, des règlements.
Sans quoi tu ne peux pas imposer grand chose à quiconque.
Un photographe m'expliquait récemment une situation: à l'affût , il voit passer un excité qui court après un chamois. Il va le voir, lui demande ce qu'il fabrique. Le gars lui répond qu'il essaie de donner du pain au chamois pour le prendre en photo avec son téléphone.
Bon le ton monte un peu, mais bah rien. Parce que concrètement, difficile de faire quelque chose.
Tu peux toujours lui coller un coup de masse mais bon, un peu préhistorique comme méthode, non?
Rien ne t'empêche de t'occuper de ce qu'il y a de plus grave si tu veux.
Mais hélas aujourd'hui, s'occuper des causes les plus graves demande énormément de moyens financiers, entre autre.
Alors voilà, tu as fait une belle tirade, mais lutter contre la surpêche ou le fait que la moitié des cétacés de la planète soient atteints de surdité irrémédiable, je ne peux pas faire grand chose, à part acheter local autant que possible.

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 49 804
  • Sexe: Homme
et si le pondérateur a des intérêts perso dans l'histoire, on fait quoi?
oui, le % des causes est une chose à ne pas perdre de vue, mais on peu s'attaquer en premier ce qui est très facilement évitable ou impacte le loisir (c'est pas vital comme faire tourner l'économie) d'une  minorité.

merci de ne pas prêter des pensées aux gens sans savoir. vous ne savez pas ce que les gens pensent de la destruction des forêts tropicales ou de la pêche industrielle, etc. tant qu'ils ne se sont pas exprimés sur le sujet.

les causes sont souvent multiples, cela inclus certains loisirs...

Ou se donner bonne conscience? (désolé) en s'en prenant à ce qui, par principe ne plait pas, même lorsque c'est géré, parce que c'est plus facile et évite de voir où sont les pb de fond qui font disparaître les espèces. Ce qui n’empêche pas de faire l'amalgame entre les eux à l'occasion.
Il n'y a plus personne au gouvernail, le bateau est entrain de couler, mais il faut absolument repeindre notre petite cabine dans la couleur qui plait à certains, car elle sera belle lorsque bateau atteindra le fond.
Il ne faut surtout pas chercher ce que l'on peut avoir en commun à sauver, mais pratiquer l'exclusion par principe dogmatique.
Ce que je reproche, ce n'est pas une pensée différente (pourquoi serait-elle moins valable que la mienne?), c'est l'exclusion et le refus systématique de voir ce qui pourrait être fait en commun. C'est cette vision intégriste du tout ou rien, le rejet de tout ce qui n'est pas dans la droite ligne du dogme, qui n’aboutit à rien de positif.
Technophile Père Siffleur

kochka

  • Pilier du forum
  • *
  • Messages: 49 804
  • Sexe: Homme
Re : > Polémique: les pratiques inexcusables de certains photographes…
« Réponse #99 le: janvier 28, 2017, 14:57:16 »
 [at]  Broadpek
L'expérience des autres, tu t'assois dessus dès qu'elle te contrarie.
C'est une technique de dialogue comme une autre.
Désolé si plus de trente ans sans chasse n'ont rien ramené chez nous comme perdrix faisans, lièvres,
Désolé si nous avons vu disparaitre les champignons des près, les fleurs, les insectes, les fraises des bois dans l'allée qui menait à la maison,
Désolé si les ronces prenaient le dessus dès que l'on arrêtait de traiter.
Désolé aussi, parce qu'il n'y avait pas de lynx chez nous, et si je me suis planté sur un point, en ayant lu une mauvaise information un jour.
Ah, et puis désolé aussi si les chevreuils et maintenant les sangliers se sont mis à pulluler, alors qu'ils sont de plus en plus chassés.

Si je donne ces exemple ce n'est pas parce que c'était le centre du monde, ni même pour t'embêter, mais parce que je veux montrer comment l'agriculture moderne a détruit une partie son environnement, avec des acteurs de base pas plus tarés que la moyenne, qui voulaient simplement vivre de leur dur travail, et que d'un autre côté, la chasse moderne peut savoir gérer le gibier et permettre un repeuplement sain, avec des chasseurs pas plus cons, ni avinés, que la moyenne française.
Est-ce si difficile à comprendre?
Technophile Père Siffleur